Conosciamoci meglio
     Chi siamo
     Collaboratori

 Forum di ricerca
     Ricerca Antenati in Italia
     Ricerca Antenati all'estero
     Search Italian Ancestors
     Retrouvez vos ancêtres italiens
     Busqueda antepasados en Italia
     Pesquisa Ancestrais na Itália
     Suche nach Italienischen Vorfahren
     Documenti antichi
Supporta anche tu
TuttoGenealogia.it
Bigmolla
DavideBro..
Karen
MamyClo
Omara
Suriano01
Tobiolo
Vesna
alegdansk
car43
giulio76
tigullio2..
ziadani


Sei un utente Anonimo. Puoi registrarti gratuitamente cliccando qui
Abbiamo 367 ospiti e 13 iscritti in linea
Siti consigliati
In questa sezione sono raccolti siti ritenuti utili od interessanti per le tue ricerche genealogiche. Se vuoi puoi proporne anche tu. [...]

Inoltre:
Opera in: PIEMONTE
 GISSI ELENA
Messaggio personale:
Ancestry researches focused on details - Ancestry tours tailored on your family history – Search ...
Vedi il resto ...
Vuoi aderire anche tu ?


[visite:8884]


[visite:780]


[visite:5565]


[visite:3015]


[visite:5457]


[visite:5559]


[visite:1841]


[visite:5643]


[visite:4799]


[visite:5028]


[visite:1173]


[visite:5138]


[visite:1693]


[visite:9930]


[visite:742]


[visite:5159]


[visite:3482]


[visite:3441]

Elenco completo
  FAQFAQ   CercaCerca   Lista degli utentiLista degli utenti   Gruppi utentiGruppi utenti   RegistratiRegistrati 
ProfiloProfilo   Messaggi privatiMessaggi privati   LoginLogin 





Nuova discussione   Discussione chiusa
Precedente Versione stampabile Messaggi privati Successivo
Autore Messaggio
MdeChamfort1
Livello4
Livello4


Registrato: 24 Giu 2012
Messaggi: 764
Località: Napoli
Sostenitore di TuttoGenealogia.it [1ª donazione 2019]
Messaggio   Inviato: 02 Gen 2015 - 14:45 Rispondi citando Torna in cima

Voici quelques renseignements utiles pour ceux qui commencent à effectuer des recherches en Italie.
Tout d’abord quels sont les documents italiens où il est possible de trouver des donnés précieuses pour vos recherches ?

Les Registres d’état civil – La datation de ces archives peut varier fortement selon l’aire géographique et les législations des états italiens pré-unitaires. Dans le Sud de l'Italie (Ex. Royaume de Naples, et des Deux Siciles), les actes sont disponibles à partir de 1809, sauf en Sicile où ils deviennent officiels à partir de 1820.
L’État civil de ce Royaume est composé des registres de naissance, mariages et décès et l’on y trouve aussi des mentions marginales concernant les célébrations religieuses. Il est tenu en double exemplaire : à la mairie et au greffe du tribunal.
Dans les autres régions, l’état civil débute généralement en 1866, après la création de l’état italien (1861), mais quelquefois bien plus tard (1872) suivant certaines mairies.
Il ne faut pas oublier que de 1805 à 1815, sous Napoléon Ier, le Nord de l'Italie est annexé à la France qui y instaure une administration en tous points semblable à celle de la France et notamment l'état-civil. Les registres de l'État civil Napoléonien sont conservés aux Archives d'État qui équivalent aux Archives Départementales françaises.
Il est possible de s’adresser à la Mairie pour demander un acte de naissance, de mariage ou de décès qui est délivré généralement avec application de frais administratifs.
Rappelez que les mairies détiennent un registre original d'état civil depuis 1866, alors qu’un doublon se trouve au tribunal. Selon la législation actuellement en vigueur on ne peut accéder qu’aux registres de plus de 70 ans.

Les Registres paroissiaux - Les registres paroissiaux commencent généralement vers 1545. C’est la conséquence directe du Concile de Trente qui impose la tenue de registres de baptêmes et de mariages pour éviter les mariages clandestins. Ces registres sont gardés dans la paroisse dès leur origine. Un doublon est crée vers 1820 et il est conservé à l'Évêché.
Les registres de l’Église catholique des siècles suivants représentent une source généalogique précieuse grâce aux registres de baptême, naissance, mariage et sépulture et aux registres de l'état des âmes (stato delle anime), un recensement des paroissiens par maisons avec des renseignements complémentaires (militaires, émigration). Pour les consulter, il faut demander une autorisation au directeur des Archives Diocésaines.

Les Recensements - Un recensement est le dénombrement et la description de la population. Le premier recensement en Italie date de 1871. A partir de cette date , il existe un recensement tous les dix ans. Cependant la plupart d’informations sur les familles sont disponibles dans les recensements publiés de 1911 jusqu'à nos jours. Qu’est-ce qu’il est possible de trouver dans ces recensements ?
• 1871–1901. Ces recensements contiennent peu de détails utiles du point de vue généalogique et ne suivent pas de règles précises. Dans la plupart des régions, on n’indique que le nom du chef de famille, son métier et le nombre de personnes habitant avec lui
• 1911 et plus tard. Ces recensements indiquent les noms, âges, occupations, liens de parenté avec le chef de famille, et lieu de naissance de chaque occupant de la maison .
Tous les registres de recensements jusqu'en 2011 sont conservés aux archives de chaque province, mais il est possible aussi de trouver des copies des recensements depuis 1911 ou 1921 jusqu’à 2011 à la marie de chaque commune. Leur disponibilité au public diffère d'une commune à l'autre.

Les Registres militaires - Les registres militaires contiennent les données relatives aux individus qui ont servi dans l'armée ou qui étaient admissibles au service militaire. En effet, à partir de 1865, tous les jeunes hommes en Italie, devaient servir ou être enregistrés dans le service militaire. Selon la législation en vigueur jusqu’aux années 90 du XXe siècle, tous les Italiens de sexe masculin étaient obligés de se présenter devant un conseil de révision pour un examen physique. Par conséquent, les registres de conseil de révision gardent la liste de tous les hommes nés en Italie depuis environ 1850, et qui n'ont pas quitté le pays lorsqu'ils étaient enfants.

Les archives notariales - Comme en France, les Italiens font souvent appel aux notaires pour formaliser leurs achats ou leurs ventes, leurs testaments.... On dispose par conséquent de documents très riches, capables de fournir des renseignements intéressants et complémentaires sur la famille.
Comme en France, les registres de l'insinuation (registri d'insinuazione) ou registres de contrôle des actes répertorient tous les actes passés devant notaire.
Il ne faut pas oublier que les archives notariales de plus de 100 ans sont conservés aux archives d'État et elles sont classées par notaires puis par nom, par ville, par hameau ou "frazione".

N’oubliez pas que chaque région italienne a connu une histoire différente qui a engendré des registres typiques à chacune d’elle. Il est important, donc, de bien préciser le point de départ géographique de vos recherches car vous aurez des sources qui peuvent varier.

_________________
Fabio 1969 > Fausto 1939 > Attilio 1896 > Vincenzo 1867 > Giuseppe Pasquale 1809 > Gregorio 1777 > Pasquale 1738 > ??? ... work in progress
Profilo Messaggio privato
Mostra prima i messaggi di:     
Vai a:  
Tutti i fusi orari sono GMT + 1 ora
Nuova discussione   Discussione chiusa
Precedente Versione stampabile Messaggi privati Successivo



Home Termini d'uso Privacy Contattaci Chi siamo Backend
© TuttoGenealogia.it è un dominio registrato
info@tuttogenealogia.it